Le cinéma sénégalais : « Un bond en avant » ??.

Alain Gomis-oscars-2017-Dakarcine.com

Le Sénégal, pays des cinéastes a toujours occupé une place incontournable dans l’histoire cinématographique du monde noir. Cela est sans doute l’œuvre du grand cinéaste, réalisateur, acteur SEMBENE Ousmane, qui dés les années 60 met en place les jalons de l’industrie cinématographique du Sénégal et signe le premier long métrage africain « La noire de… » ,en suivant les traces de son précurseur Paulin Soumanou VIEYRA. Ce qui fait dire que le cinéma africain trouve ses sources au Sénégal.

Un peu plus tard, cette veine sera beaucoup plus élargie. Ce qui fera qu’on parle du Sénégal avec ses deux « Prophètes » du cinéma : SEMBENE et MAMBETY .Mais aujourd’hui, se limiter sur ces deux « Prophètes » qui ont marqué leurs époques de par leurs génie créateurs, de par leurs idées, ainsi que de par leurs productions, serait une grande erreur. Parce qu’il faut que l’on ose dire que ceux de la génération d’aujourd’hui ont bien entretenu ce legs et arrivent même à faire des exploits que leurs prédécesseurs n’ont pas pu faire.

C’est à applaudir, Oui parce que c’est l’émergence du cinéma sénégalais, signé par cette nouvelle génération, qui aujourd’hui, porte les blasons de la nation et représente partout leur pays. Si Alain Gomis avec son film « Félicité » sont nominés aux Oscars, il faut tout simplement dire que c’est le Sénégal qui est au mondial du cinéma. Ce qui constitue une « félicité », un succès mondial, une fierté sénégalaise. Maintenant, on peut se permettre de dire que ces grands et grandes du cinémas sénégalais tels que SEMBENE, MAMBETY, Moussa SENE Absa, Joseph GAÏ Ramaka, Safi FAYE, Khady SYLLA, entre autres, ont bien remplis leurs missions de prédécesseurs et qu’aujourd’hui, Alain Gomis vient de réalisé le rêve de tout un Chacun. Il continue de confirmer que le cinéma, malgré sa situation qui est parfois désastreuse au Sénégal, est désormais sur les rails d’une émergence.

Une fois de plus, c’est le Sénégal qui est représenté aux Oscars. Donc levons nous, formulons des prières, vivons pleinement cette « félicité » que nous a permis Alain Gomis. Il est temps que ce brave lion du cinéma, tout comme nous l’avons toujours été avec ceux du football, du basket-ball, de la lutte, soit soutenu. Montrons lui que nous sommes avec lui et que nous croyons aussi à son savoir faire, car croire à quelqu’un c’est participer à sa réussite y compris à son succès.

Soutenons et assistons notre James Cameron national pour qu’enfin « Félicité » soit au delà de « Titanic » et d’ « Avatar ».

Glorieuse et plein d’autres succès ?? .

 

Manou SOWDakarciné Club

 

Félicité

Cinéma : Sénégal aux Oscars pour la première fois

Félicité en route vers les Oscars | La fierté du Sénégal ???.

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*