​Le compositeur de « Black Panther » était au Sénégal pour la musique du film

#Cinexibaar #Dakarciné?• Après avoir été assignés à marquer un film avec une toile de fond lointaine, la plupart des compositeurs feraient un peu de recherche pour essayer d’ajouter l’atmosphère appropriée.

Ludwig Göransson, compositeur suédois qui a été chargé de marquer le film « Black Panther » de Marvel et a travaillé avec le réalisateur Ryan Coogler sur tous ses films, n’a pas seulement visité une bibliothèque universitaire ou regardé des vidéos YouTube : Il a passé un mois en Afrique.
Au Sénégal, il a travaillé avec Baba Maal et son collaborateur.

Presque tous les sons inhabituels de la partition « Black Panther » ont été enregistrés au Sénégal, où Göransson a passé deux semaines et demi à accompagner le chanteur-guitariste Baaba Maal en tournée. Maal a présenté Göransson à d’autres musiciens sénégalais, et beaucoup ont joué sur la bande-son. Baba Maal chante (dans la langue Fula) à propos de la mort du père de T’Challa; il a collaboré avec Göransson sur la chanson, entendu quand Wakanda est révélé pour la première fois dans le film.

La musique qui se combine avec T’Challa (Chadwick Boseman), monarque du royaume africain fictif du film Wakanda, est dirigée par six «tambours parlants», que Göransson explique comme «un petit tambour que vous mettez sur votre épaule, un qui fait quoi non. l’autre instrument de percussion fait – il respire. « Le batteur presse, puis le desserre pour changer la hauteur.


Ayant enregistré des heures de musique au Sénégal, le compositeur s’est envolé pour l’Afrique du Sud, où il a passé une semaine à étudier à la bibliothèque internationale de musique africaine à Grahamstown. Là, il a cherché des enregistrements à travers le continent et a joué des dizaines d’instruments.
Samedi 17 Février 2018
Dakaractu

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*